Lymphœdème : une prise en charge pluridisciplinaire

A la suite du diagnostic d’un lymphœdème, une prise en charge pluridisciplinaire se met en place afin d’accompagner au mieux le patient…

C’est généralement le médecin traitant qui pré-diagnostique un lymphœdème. En orientant le patient, il est le point de départ d’une prise en charge globale de la maladie.

1| De l’importance d’une pluridisciplinarité

Quelle soit libérale ou hospitalière, la prise en charge du lymphœdème nécessite d’être globale. En milieu libéral, les patients feront appel principalement au kinésithérapeute pour des drainages lymphatiques manuels et une mobilisation tissulaire. Celui-ci pourra également initier le patient à l’autodrainage et particulièrement à l’automassage.

Mais cette prise en charge est d’autant plus efficace lorsqu’une complémentarité et une continuité entre les soins en ville et à l’hôpital s’organisent.

La prise en charge du lymphœdème est basée sur la physiothérapie décongestive complexe, qui s’effectue en deux phases :

2| La prise en charge hospitalière

Les unités de lymphologie créées dans certains centres hospitaliers, généralement au sein d’un service de médecine vasculaire, disposent d’équipes composées d’angiologues, dermatologues, kinésithérapeutes, infirmières, ergothérapeutes. Elles permettent donc d’apporter un accompagnement global et adapté au patient, d’un point de vue médical, nutritionnel et psychologique.

Des services de lymphologie proposent par exemple une rééducation lymphatique complète. Celle-ci comprend bien sûr la prise en charge par la physiothérapie décongestive. Mais elle est complétée par des exercices physiques, une information complète au patient sur sa pathologie et ses possibles complications, ainsi que des initiations à la relaxation et l’apprentissage de techniques d’auto-soins. L’objectif est de favoriser l’autonomie du patient à son retour au domicile à la fin de la phase intensive.

La prise en charge est intensive et se déroule habituellement sur un temps court. La liste des centres spécialisés est consultable auprès de la Société Française de Lymphologie.

 3| La prise en charge thermale

Des centres de cure thermale proposent aussi des programmes de prise en charge du lymphœdème par des traitements thermaux (douches au jet, bains hydromassants…). Ces cures sont encadrées par des équipes de médecins, phlébologues, kinésithérapeutes, relaxologues et éducateurs sportifs. Elles misent sur l’éducation thérapeutique du patient pour renforcer son autonomie.

Pour toute autre question, demandez conseil à votre médecin.

4| Sources documentaires

Retour aux articles
X
X