Les localisations méconnues du lymphœdème

Le lymphœdème des membres, bras ou jambes, est aujourd’hui bien connu. Mais saviez-vous qu’il peut, plus rarement, atteindre la tête, les parties génitales ou le sein ?

Si le drainage et la compression font partie des traitements habituels de ces lymphœdèmes délicats, ils requièrent des gestes et des soins particulièrement doux et méticuleux initiés par des professionnels de santé experts.

La pose des bandages et compressions dédiés à ces zones fragiles du corps, très technique, requiert l’intervention d’un professionnel de santé. Celui-ci pourra, si nécessaire, apprendre à la personne atteinte du lymphœdème à les faire ensuite elle-même chez elle. Des soins cutanés et une hygiène très stricte sont nécessaires pour éviter les infections et faciliter la guérison.

Pour toute autre question, demandez conseil à votre médecin.

Sources documentaires

  1. European Wound Management Association (EWMA). Focus Document: Lymphoedema bandaging in practice. London: MEP Ltd, 2005.
  2. Purcell A. Head and neck lymphoedema management practices Journal of Lymphoedema, 2013, Vol 8, No 2
  3. Jie Deng et al. : Differences of symptoms in head and neck cancer patients with and without lymphedema. Support Care Cancer, 2016, 24:1305–1316
  4. Vignes S, Trévidic P : Lymphœdèmes génitaux. Journal des Maladies Vasculaires. Vol 40, N° 2, mars 2015, pp. 108-109
  5. Vignes S, Trévidic P : Lymphœdèmes pénoscrotaux : étude rétrospective de 33 cas, Annales de Dermatologie et de Vénéréologie Vol 132, N° 1, janvier 2005, pp. 21-25
  6. Rönkä HR, Pamilo MS, von Smitten AJ, Leidenius MHK : Breast lymphedema after breast conserving treatment, Acta Oncologica, 2004, 43:6,551-557

Article publié le 11 octobre 2017 par Emmanuelle Manck, rédactrice scientifique et médicale.

Retour aux articles
X
X